La justification de la masse de l'électron intègre le fait que cette particule est représentée par une onde amortie dont le nombre d'onde k0 est une valeur clé de l'électromagnétisme. Cette onde est une solution de l'équation de propagation aux dérivées partielles du deuxième ordre issue des relations de Maxwell. L'énergie interne est alors répartie dans l'onde au prorata du carré de son amplitude. 
On formule l'hypothèse que le champ de l'onde est borné en valeurs inférieure et supérieure du rayon. 
La quantification du moment cinétique à partir de la fonction d'onde montre que le logarithme népérien du quotient des deux bornes est assimilable à la constante de structure fine. 
Dans le but d'accéder à la masse de l'électron, nous proposons par ailleurs que le Vide est constitué d'un milieu guide granulaire. Le nombre k0 est alors la grandeur qui entraîne l'opacité de l'onde de l'électron aux gravitons qui sont les corpuscules élémentaires dynamiques du fluide.
Back to Top